La première phase consiste à effectuer le désamiantage intérieur des bâtiments. Cette intervention est réalisée par une équipe spécialisée. Elle consiste à l’enlèvement des matériaux contenant de l’amiante (quelques revêtements de sols et colles essentiellement) dans le respect règlementaire des conditions d’intervention, de mise en décharge et de traçabilité. A l’issu de cette phase, avant la démolition effective des bâtiments, le chantier est protégé pour garantir la sécurité des riverains. Une clôture de 2 mètres est installée autour du périmètre du chantier. Une fois qu’elle est mise en place, le chantier est interdit au public.

La deuxième phase consiste à effectuer la purge des bâtiments pour obtenir une structure en béton propre. On enlève les cloisons, les sols souples, les fenêtres, les portes. Cette étape ne génère pas de nuisances sonores, ni visuelles pour les riverains. Dans un souci de respect de l’environnement un maximum de matériaux est trié et recyclé dans des filières locales spécialisées. Ce qui n’est pas valorisable sera envoyé dans un centre d’enfouissement technique.

La troisième phase correspond à la démolition proprement dite des bâtiments et l’évacuation des déchets. La démolition se fait par la méthode du grignotage, technique sûre et rapide qui génère peu de bruit et de poussières. C’est l’étape la plus spectaculaire et la pus longue du chantier. Une grande pelle mécanique grignote chaque bâtiment à partir des étages supérieurs. Ensuite, les matériaux inertes et gravats (les murs et dalles en béton issus du grignotage) sont évacués du site.

Calendrier

  • 1, 3, 5 rue de Cologne – Grand Besançon Habitat
Afin de minimiser les risques liés au collège, la déconstruction se fera durant les périodes de congés scolaires.

Phase 1 – désamiantage : 15 premiers jours d’avril

Phase 2 – purge : 3 premières semaines de juin

Phase 3 – démolition et évacuation : fin juin à fin août

  • 2, 4, 6 avenue Ile-de-France

La déconstruction va se faire par étapes successives en partant de l’entrée au 2A (travaux engagés à la mi-mars) et terminant par le 6B.

Phase 1 – purge et désamiantage : de mi-mars à courant juin

Phase 2 – démolition : de mi-juin à fin août

Phase 3 – remise en état du terrain : durant le mois de septembre

  • Anciens locaux de l’association PARI

L’association se situe aujourd’hui au 5 avenue de Bourgogne. Ses anciens locaux seront déconstruits dans le cadre de la recomposition du site libéré par la déconstruction du bâtiment situé aux 2, 4, 6 avenue Ile de France.

Phase 1 – désamiantage : semaine du 11 au 15 avril

Phase 2 – purge : semaine du 18 au 22 avril

Phase 3 – démolition et évacuation : semaine du 25 au 29 avril


Devenir du site libéré par la déconstruction du 1, 3, 5 rue de Cologne
(voir galerie photo)


Aménagement du parvis devant la nouvelle entrée du collège Diderot rue de Cologne


La restructuration du collège Diderot s’inscrit dans le programme des collèges initié par le Conseil général. Ce programme vise d’une part à donner aux élèves et au personnel des collèges les meilleures conditions d’enseignement, de travail et d’accueil en dotant les établissements des équipements modernes adaptés aux exigences pédagogiques ; d’autre part, à garantir un égal accès aux structures éducatives entre les populations et les territoires.

Le collège Diderot restructuré pourra accueillir près de 700 élèves à travers 24 divisions d’enseignement général, 4 divisions SEGPA (sections d’enseignement général professionnel adapté) champs professionnels Hygiène, Alimentation, Service et Habitat, ainsi que 2 classes d’accueil pour élèves non francophones.

Dans le cadre de sa rénovation, un concours d’architecture a été organisé. Si les besoins en locaux du collège ont été mis au point avec l’Education nationale, une notice d’insertion urbaine a été élaborée avec la Ville de Besançon et la Communauté d’agglomération en vue d’insérer le collège dans son tissu urbain en tenant compte notamment du programme de rénovation urbaine, du parvis qui sera aménagé par la Ville et du futur tramway.

Ainsi, il a été demandé aux architectes :

  • un collège visible et structurant dans le quartier sans chercher à l’imposer,
  • une façade Ouest ouverte sur le futur parvis,
  • un angle stratégique à la rencontre du parvis et de l’avenue d’Ile de France,
  • une façade semi-ouverte sur l’avenue d’Ile de France, accompagnant la requalification de cette artère et dialoguant avec le quartier,
  • un collège marquant sa présence sans pour autant être ouvert.

Le scénario de restructuration proposé prévoit à terme la démolition de quatre bâtiments remplacé d’une part par la construction d’un bâtiment principal de 6 445 m² de SHON,  d’une salle polyvalente et de 5 logements individuels et d’autre part, la rénovation complète du traitement paysager et de quelques façades.

La salle polyvalente sera construite au sein du collège avec un accès direct du parvis. Celle-ci sera utilisable par les associations du quartier via des conventions d’utilisation. La construction de la salle polyvalente bénéficiera d’une subvention au titre du programme ANRU.

Notons au passage la volonté de tendre vers le label BBC- Effinergie impliquant entre autre : la mise en place de toitures végétalisées, une isolation par l’extérieur, l’utilisation d’équipement de type VMC double flux ou encore la gestion de récupération des eaux de pluie. A ce titre, la gestion des déchets de déconstruction sera également prise en compte.

Le phasage est actuellement à l’étude afin de permettre une perturbation minimum du fonctionnement du collège en limitant le nombre d’installations provisoires. Les travaux sont prévus de l’été 2012 jusqu’à septembre 2015 et la future entrée du collège en 2015 se fera par le parvis.

Crédit images : cabinets d’architectures BBC Architectes et Francis BARRES